Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Edito

 
BIENVENUE SUR MON BLOG
 
Ces pages sont mes empreintes, mon coeur, mon sang. Elles sont nées de ce désir insatiable d'exister et de me sentir exister et surtout de laisser une trace.
Vous pourrez à tout moment me faire part de vos commentaires en cliquant
ICI .

 

 

 


hobbies
compteur pour site web gratuit sans pub



âmes sont passées par mon blog... merci !

 

 
 

De vous à moi...

 
NOUVEAUTE

Venez découvrir mon deuxième blog :
 
En vers et à contre-pied

(espace de création littéraire)


****

Creative Commons License


Ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur"

 

 

 

24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 16:48

Gari, peintre amateur, où les toiles s'enchevètrent une à une sur son blog dans une  réalité parfois brutale, mais tellement artistique..... m'a fait le grand plaisir d'illustrer un de mes textes, "la groupie du peintre", que je vous laisse redécouvrir. En quelques mots, "La groupie du peintre" n'est rien d'autre qu'une belle histoire d'amour tragique d'une servante, Milagros, qui rêve entre deux coups de balais, de s'épanouir sous les pinceaux d'un peintre, Pablo, et d'en devenir sa muse.

Cette expérience inattendue, je dois le dire, de partage, d'émotion et de sensibilité, entre deux arts fondamentalement liés, la peinture et l'écriture, est pour moi un très beau cadeau. Comme a dit un jour Voltaire, "l'écriture est la peinture de la voix". Les peintures de Gari sont une sorte d'écriture instable qui refuse tout tracé figé et percute de plein fouet les consciences. Comme le marque Gari sur son blog, attention aux rétines sensibles.. car ses toiles remuent notre intérieur et dérangent.

Voici donc l'illustration qu'il a fait de mon texte :


undefined

Vous trouverez les détails de ce tableau sur son blog. N'hésitez pas à entrer chez lui, il a toujours la porte entrouverte et quelques pinceaux à la main.

25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 07:14

fernandobotero2.jpg

Fernando Botero est un peintre et sculpteur colombien né le 19 avril 1932 à Medellin. Son style est marqué par la rondeur de ses personnages. Les déformations qu'ils imposent: agrandissement de personnages ou d'objets, réduction d'autres, obésité ou plutôt rondeur systématique des formes constituent un véritable système pictural créé de toutes pièces, ce qui permet l'harmonie du tableau.

Après la mort de son père, décédé prématurément, Fernando Botero est élevé par son oncle qui l'oblige à devenir torero. Inscrit dans une école de tauromachie, le jeune garçon ne parvient pas à dompter sa peur de l'animal et décide d'arrêter sa formation. Il dessine et se prend d'admiration pour les peintres français comme Toulouse-Lautrec. A dix-neuf ans, il expose pour la première fois ses tableaux à Bogotá, où il s'installe en 1951. Après avoir participé à plusieurs autres expositions, Il reçoit un prix au Salon des artistes colombiens, récompensant son talent. Il obtient alors de l'argent, ce qui lui permet d'entreprendre un voyage à travers l'Europe. Il se rend en Espagne où il tombe amoureux du musée du Prado, en France où il caricature la 'Mona Lisa' de Léonard de Vinci, et en Italie où il est hypnotisé par le peintre Piero della Francesca. Homme de toutes les cultures, il s'installe en 1960 à New York où il fait la connaissance un an plus tard de la conservatrice du musée d'art moderne. Celle-ci lui propose d'exposer sa 'Mona Lisa', ce qui lui confère une certaine reconnaissance du milieu artistique. Ses tableaux, marqués par des personnages ronds et parfois obèses, célèbrent le plaisir de la chair et la volupté. Il part vivre à Paris et apprend, au milieu des années 1970, la sculpture. Fernando Botero, l'un des artistes les plus reconnus de sa génération, expose ses oeuvres en bronze notamment sur les Champs-Elysées en 1992, à New York en 2006 sur les tortures de la prison d'Abu Ghraib et en 2007 au Musée national des beaux-arts à Québec.

Quelques unes de ses oeuvres

 Botero-danseuse----la-barre.jpg  Botero-Mlle-Rivi--res.jpg Botero-Mona-lisa.jpg
Danseuse à la barre Mademoiselle Rivières Mona Lisa

Vous avez aimé ? Alors, pour avoir un aperçu plus détaillé de ses oeuvres, vous pouvez aller sur ces deux sites, fort intéressants :

http://www.exporevue.com/magazine/fr/botero.html

http://www.ricci-art.net/fr/Fernando-Botero.htm